Résultats scientifiques - Les observateurs du changement

- les initiatives locales appliquées au modèle d'île durable - savoirs traditionnels

Partenaire local

Hakahetau

Terrain n°2. Hakahetau, Ua'Pou, Marquises, Polynésie Française

Changements observés par la population 

- Hausse de la température de l'air ressentie depuis les années 2000, "il fait plus chaud qu'avant".

- Baisse progressive des précipitations

- Alternances de périodes de sécheresses extrêmes et de fortes pluies pouvant provoquer des inondations

- Saisons moins marquées (progressif depuis 30-40 ans)

- Recul du trait de côte progressif depuis une cinquantaine d'année : "Quand j'étais petit, la mer était plus loin à marée haute"

- Baisse de la production des arbres fruitiers depuis les années 90-2000

- Apparition des mouches de fruits (espèces invasives) depuis les années 90

- Diminution des stocks de poissons, de fruits de mer (chitons, porcelaines, langoustes, oursins, crabes) et de leur taille. "Beaucoup moins de poissons qu'avant", "maintenant ils sont tout petits, pour avoir des gros il faut aller au large" - depuis les années 90 - en lien avec le début de la vente du poisson et des crustacés - avant : pêche nourricière. 

--> Attribuent ces changements au réchauffement climatique et à la vente du poisson (surpêche locale):

Initiatives locales durables

- Aire Marine Éducative : programme de gestion et gouvernance participative d'une partie de la baie par les enfants de l'école d'Hakahetau. Interdiction de pêcher durant 5 ans, le temps que les stocks se renouvellent. 

- Agriculture de subsistance naturelle

- Gestion durable de l'eau par système de filtration de l'eau de rivière

- Possibilité de quasi-autosuffisance dans la vallée

:

Traditions et valeurs culturelles

Connaissances et pratiques traditionnelles toujours très importantes à Hakahetau depuis les années 80 (renaissance culturelle). Savoirs qui tendent néanmoins à disparaître par le désintérêt progressif des jeunes générations et l'avancée dans la modernité.

- Médecine traditionnelle encore pratiquée par quelques personnes

- Pêche traditionnelle (techniques, amers, moments propices à la pêche, navigation de nuit, pirogues, pêche aux poissons réservée aux hommes, pêche aux fruits de mer réservée aux femmes, techniques de conservation du poisson...)

- Artisanat (sculpture sur bois et sur pierre, tissages en feuille de pandanus, tapa, confection de pirogues en bois)

- Disparition des pratiques en lien avec les croyances passées après l'arrivée des missionnaires et du christianisme.

- Croyances et valeurs culturelles qui restent encore néanmoins sous-jacentes (ressenti du mana - le pouvoir des dieux- lien sacré à l'Océan et aux animaux marins, à certaines roches et lieux dans la vallée, aux tikis et sites d'anciens rites)

- Dressage des chevaux dans l'eau selon les techniques ancestrales

- Pratiques culinaires telles que le ka'aku, la popoi (fruit de l'arbre à pain fermenté) préparés dans le plat traditionnel, l'umete

- Utilisation du feu de bois pour la préparation du mei, le fruit de l'arbre à pain

- Culture du taro et du manioc

- Connaissance des anciennes légendes de l'île et de la signification des chants (himene) et des danses (haka

Les résultats ont été obtenus grâce aux entretiens effectués avec les habitants.

- Ceci est un extrait du rapport de terrain disponible sur demande par e-mail - 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now