Résultats scientifiques - Les observateurs du changement

- les initiatives locales appliquées au modèle d'île durable - savoirs traditionnels

Terrain n°6. Île de Flores, Açores, Portugal

Thème principal étudié: auto-suffisance à l'échelle individuelle

Hakahetau

Partenaire local:
Association Reinventar Ilhas

Bien que nous n’ayons pas eu assez d’entretiens avec des personnes qui vivent depuis longtemps sur l’île, nous avons pu dégager quelques tendances, par rapport à la perception des changements environnementaux par les habitants :

Changements environnementaux observés par la population

- Climat: les saisons sont moins marquées qu'avant (deuxième moitié du 20ème siècle), en effet, les hivers sont moins froids;

- Température plus élevée;

- Nombreuses plantes invasives (pittosporum undulatum, hedychium gardnerianum, hortensia, cryptomeria japonica) et un déclin des plantes endémiques.

Initiative locale étudiée

L'île de Flores fait partie des 9 îles qui composent l’archipel des Açores, une région autonome du Portugal. La ressource économique principale de l’île est le lait de vache (premier secteur d’exportation).

L’île est en déprise. ​Elle compte environ 3 900 habitants aujourd'hui, contre 10 000 au début du 20ème siècle. La population continue de baisser, les jeunes florentins partent pour s’installer sur les îles plus grandes (comme Sao Miguel), ou sur le continent (à Lisbonne par exemple). Alors que les Florentins s'en vont, quelques familles originaires du continent s'y installent pour vivre d’une façon alternative, en cherchant l’auto-suffisance alimentaire et énergétique notamment.

D’une manière générale, ces derniers recréent un mode de vie non seulement fondé sur une activité économique (travail à temps partiel, hébergement touristique, restauration, micro-brasseries, création d'une coopérative agricole), mais également sur des activités de subsistance (agriculture, pêche) et de bien-être (ateliers de yoga, danse, fabrication de cosmétiques naturels). Ils cherchent à relancer une dynamique de "retour à la terre" sur l'île. 

:

Les résultats ont été obtenus grâce aux entretiens effectués avec les habitants.

- Ceci est un extrait du rapport de terrain disponible sur demande par e-mail - 

Traditions

- Certains éleveurs de vaches subsistent mais ils sont rares. L'agriculture fut abandonnée avec l'arrivée des navires de marchandises. Les néo-ruraux étrangers et certains florentins souhaitent relancer une agriculture de subsistance par la création d'une coopérative agricole permettant de mutualiser les différents produits locaux et de revaloriser les connaissances traditionnelles;

- Un moulin à farine est toujours en fonctionnement sur l'île;

- Les anciens sentiers traditionnels sont encore utilisés, reconvertis pour le tourisme en sentiers de randonnées. 

:

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now